Accueil : UNADA > Actualités

VIE DE LA FEDERATION

Me MAROTEAUX : MEDAILLE D’OR DES ARTS, SCIENCES, LETTRES

Le 24 juin, Me Maroteaux s’est vu décerner le diplôme de la médaille d’Or de la société académique des Arts, Sciences, Lettres des mains du Vice-Président Jean-Paul de Bernis, Officier de la légion d’honneur et Président du Mérite et dévouement français.

La cérémonie s’est déroulée sous la coupole du somptueux salon de l’opéra à l’hôtel intercontinental de Paris. Cette académie A.S.L fut fondée en 1915. Elle est placée sous le haut patronage du Président de la République. Elle récompense annuellement ses membres (dont R.J. Maroteaux faisait partie) qui, par leurs talents et leur travail, participent au rayonnement de la culture et se sont notamment distingués dans les domaines artistiques, littéraires et scientifiques. Ainsi, Me Maroteaux rejoint la famille des grandes personnalités françaises qui lui ont précédées, comme Jules Romain, Dr Albert Schweitzer, Pierre et Marie Curie, Francis Lamarque, André Maurois, Henri Troyat, Marcel Pagnol, Alain Decaux, André Castelot, Cdt Jacques-Yves Coustaud, Joseph Kessel, Yves Coppens, Maurice Genevoix, François de Clozet, Simone Veil, Jean d’Ormesson, etc. Une haute distinction qui honore du même coup l’ensemble de ses élèves et amis qui furent à la fois surpris et fiers, car jamais il n’avait parlé de cela à qui que ce soit, hormis le Président fédéral français S. Charlopeau resté dans la confidence, qui l’annonça aux convives le soir de son retour de la capitale lors du dîner de gala qui se tenait au château de la Neuville, quelques minutes avant son arrivée, pour motiver son absence, lesquels se levèrent et l’accueillirent par une « standing ovation ».


NOUVEAU!!

Maître Maroteaux a produit un DVD de musiques qu'il a composées lui-même. Inspiré par les arts martiaux, le titre est HIDEN.

Écoutez ce DVD, agrémenté d'un magnifique diaporama et d'un clip, en cliquant sur les liens suivants:

Aller voir et écouter la version instrumentale:

Allez voir et écouter la version chantée:


STAGE DE LA LIGUE DU NORD

C'est près de cinquante personnes qui ont participé au stage de la Ligue du Nord Takedaryu sous la haute direction de Maître MAROTEAUX. Ce stage, au cours duquel nous avons bénéficié d'une approche technique et théorique intéressante fut agréable et fluide. A noter la présence de nos amis Belge, Breton et du Pas-de-Calais. Nakasemasaï: tous ensemble pour notre Maître d'enseignement et notre école. Renma: travail


UNE PREMIERE REUSSIE

Plus de 20 personnes se sont réunies à REVEL (31) pour le premier stage décentralisé de la Ligue LCATM.

En effet sous la direction technique du chef-instructeur de la ligue, Jean-Marc DEBAI 5ème dan, le club de Revel a accueilli des stagiaires venus de Roulet, Cagnes-sur-Mer et d'Unieu. La totalité des élèves de Revel étaient présents ce qui au dire du chef instructeur, et pour sa plus grande satisfaction, se produit rarement. Satisfaction également du président de la ligue, Olivier DOUCET. Daniel SOURY 4ème dan à tenu à remercier tous les participants. Une "soirée cassoulet" le samedi soir a permis à tous de faire plus ample connaissance.



A noter la présence de Marc FOURNEYRON 6ème dan venu en visite d'amitié.

Le travail sérieux n'a pas entamé la convivialité. Rendez-vous à été pris pour l'année prochaine!


LIGUE DU NORD TAKEDARYU MAROTO-HA

Ce samedi 28 janvier la Ligue du Nord Takedaryu Maroto-Ha a dignement fêté le Kagami Biraki (le nouvel an dans les dojos). L'école Takeda ryu Maroto ha a suivi la tradition avec une trentaine de participants sur le tatami. Kyoshi Serge Charlopeau, assisté des Sensei Olivier Gustin et Arnaud Vangheluve, a dirigé un entraînement de près de 2 heures au dojo de Bruay sur l'Escaut dans une ambiance des plus conviviale.

A la suite de cet entrainement, Kyoshi Serge CHARLOPEAU a rappelé et précisé le principe du kagami biraki, soulignant que se rassemblement avait pour objet notamment de resserrer les liens entre tous les pratiquants de notre école dans un souci d’unité.

A l'issue, nous avons prononcé à l'unisson le traditionnel "kampai" et partagé un verre de saké tout en ayant une pensée chaleureuse et amicale pour Francis et Nadine Durot.

Enfin un banquet a rassemblé un certain nombre de pratiquants autour d’un menu délicieux et raffiné pour clôturer cette soirée qui devient un repère marquant de la saison au sein de notre école.






STAGE SFTM A SAULTAIN

Le week end du 17 et 18 décembre s’est tenu un stage, au profit du SFTM à SAULTAIN sous l’égide de la ligue du Nord Takedaryu, dirigé par son Président Francis DUROT 6e dan. Ce stage était animé par Serge CHARLOPEAU 7e dan Kyoshi . A noter la présence de Salvatore GATTUSO 5e dan de Belgique et de Christophe BUISSEZ 5e dan du Club de CHAUMONTEL. Ce fut un stage intensif aussi bien en aikijujutsu qu'en Iai do, le tout mené dans une ambiance conviviale par sensei CHARLOPEAU.

Le dimanche matin une séance de passage de grade s'est déroulée avec un jury composé comme suit: Serge CHARLOPEAU 7e dan, Francis DUROT 6e dan, Arnaud VANGHELUVE 6e dan, Olivier GUSTIN 6e dan

Ont obtenu leur certificat: ROMANO Fillipo 4e dan du Club de la SENTINELLE HAUTREUX Julien 2e dan Du Club de ABLAIN SAINT NAZAIRE FOIRE-MORELLE Nicolas 1er dan du Club d 'ANICHE LEMAIRE Jérôme 1er dan du Club du Club de ABLAIN SAINT NAZAIRE


STAGE DE LA LIGUE DU NORD

Le week end du 26 et 27 novembre s’est déroulé un stage sous l’égide de la ligue du Nord Takedaryu dirigé par son Président Francis DUROT 6e dan. Ce stage était animé par Serge CHARLOPEAU 7e dan Kyoshi .

Ce fut un stage intensif et instructif, le tout mené dans une ambiance conviviale par un encadrement bienveillant mais ferme. Chaque année ce stage se déroule également au profit du Téléthon par l’organisation d’une tombola.


LES DEUX PREMIERS FRANCAIS "OKUDEN-SHIHAN"EN SOBU-JUTSU TAKEDA-RYU MAROTO-HA…

Le 25 octobre 2016 fut marquée par la délivrance des deux premiers Menkyo-jo de « OKUDEN-SHIHAN » en Sobu-jutsu (ensemble d’arts martiaux) par Me MAROTEAUX 9e dan Hanshi. La cérémonie s’est déroulée au complexe sportif de la Madeleine à Chartres devant l’ensemble des instructeurs du Takeda-ryu Maroto-ha. Il s’agit de Serge CHARLOPEAU 7e dan Kyoshi, 5e dan Iaïdo, chef-directeur WTMF pour la France et chef-instructeur pour le Nord et de Christian BARNAVOL 7e dan Kyoshi, 5e dan Iaïdo, chef-instructeur pour la Provence (LIPACAT). Tous deux ont un parcours similaires: Ils pratiquent en effet au sein de notre école depuis…36 ans. Ils ont titulaires d’au moins 4 disciplines martiales (Aïki-jujutsu, Iaïdo, judo et ken-jutsu).

Serge CHARLOPEAU

Christian BARNAVOL

Ainsi, la hiérarchie pyramidale des enseignants se met en place pour la pérennité de l’école Takeda)ryu Maroto-ha fondée en 1997, cela fera 20 ans l’an prochain. Deux éléments dont la qualité technique et mentales sont irréprochables. L’UNADA est fière de compter parmi ses éléments de tels pratiquants dignes de l’école et leur adresse ses plus chaleureuses félicitations.


RETOUR D’UN GROUPE DE FRANÇAIS DU JAPON

Un groupe de quelques français s’est à nouveau rendu au Japon avec comme chef de file sensei Charlopeau 7e dan, afin de se perfectionner auprès de Soke Masashi Yokoyama 10e dan.

Durant une dizaine de jours ils ont en effet suivi une formation spéciale du niveau de Shoden en ju-jutsu Mondo-ryu et participé au festival des samouraïs à Hashimoto en l’honneur cette année du célèbre Sanada, dont ils ont visité le musée. A l’issue de ce festival, qui a permis aux groupe d’être hébergé chez l’habitant sur la demande du maire de la ville d’Hashimoto durant un week-end, ils ont effectué une brillante démonstration d’Aîki-jujutsu Takeda-ryu Maroto-ha. Honneur suprême devant des japonais qui découvraient les origines guerrières de leurs ancêtres.

Des visites touristiques entre Osaka et Kyoto leur ont également permis de redécouvrir le Butokuden pour certains et le temple Heian. Tous sont rentrés pleinement satisfaits de leur séjour.

Ainsi, les bonnes relations et d’échanges que nous entretenons sur le plan technique et culturel depuis quatre ans avec le ryu-ha de sensei Yokoyoma ne font que renforcer l’amitié Franco-japonaise.


SUCCES DU 1er CONCOURS D’ARTS PICTURAUX A LA CROIX St OUEN (OISE) SUR LE THEME « ARTS MARTIAUX »



Une quarantaine d’oeuvres ont été exposées à l’occasion du 1er concours d’arts picturaux organisé par l’UNADA les 4 et 5 juin 2016. Le thème : arts martiaux.

La visite du maire M. Jean Desessart et l’intérêt suscité par l’un de ses adjoints Louis Perrier (ancien élève de Me Maroteaux dans les années 70) a rehaussé le prestige de cette manifestation à caractère culturelle.

- Les trois "Prix d’excellence" ont été remporté par Stéphane Baudet pour son œuvre « l’enseignant » (HST), Olivia Giust pour son œuvre « Au vent de Shingen Takeda » (Dessin) et Cyril Coveli pour son œuvre « Ichio Oba » (AST).

L'enseignant par Stéphane BAUDET

Au vent de Shingen Takeda par Olivia Giust

Ichio Oba par Cyril Coveli

Stéphne Baudet devant ses œuvres

- Les quatre "Prix honorable" ont été remporté par Myriam Desveaud pour son œuvre « Couple shogunal » (A.ST) Sandrine More pour son œuvre « Oshi Ate » (Aquarelle) et Me Maroteaux pour son œuvre « Projection de goshindo » (HST).

- Les "Prix d’encouragement" ont été attribués à Arthur Paillusson pour son œuvre « Le voleur de sabre « (HST) Patricia Hennequin pour son œuvre « Couple japonais » (AST) Olivier Gustin pour son œuvre « Lecture judo » (Dessin) et Cyril Coveli pour son œuvre « Mort ou vif » (Aquarelle).

Couple shogunal par Myriam Desveaud

Tous ces Prix officiels étaient attribués par l’UNADA.

Viennent ensuite les Prix offerts par certaines ligues : - Prix de la Ligue de Provence attribué à Patricia Hennequin pour son œuvre « Pontet cerisiers japonais » remis par la Présidente M. Desveaud. - Prix de la Ligue de Paris Ile-de-France attribué à Roseline Chatel pour son œuvre « Trancher et pourfendre » remis par la Présidente O. Giust. - Prix de la Ligue de Lorraine attribué à Salvatore Gattuso pour son œuvre « L’aube du samouraï » remis par le Président O. Nivoix. - Prix de la Ligue du Centre attribué à Sandrine More pour son œuvre « Noto » remis par le Président R. Paillusson.

Deux autres Prix et non des moindres sont venus s’ajouter : - Prix du Jury attribué à Stéphane Baudet pour son œuvre « L’enseignant ».` - Prix Me Maroteaux attribué également à Stéphane Baudet pour son œuvre « Bushido & chevalerie ».

Enfin, le Prix public à l’issue du dépouillement des bulletins remis dans l’urne est une nouvelle fois revenu à Stéphane Baudet pour son œuvre parfaite « L’enseignant ». Le fait est qu’il a raflé à lui seul… quatre Prix;

Le jury était composé de trois professionnels, conformément au règlement : Arno Mulot (Metz) Bernard Delalaing (Ardres) et Ghislaine Driutti (Villeneuve-Loubet). A noter la magnifique toile d’Arno Mulot représentant le combat de Mohamed Ali alias Cassius Clay, tandis qu’on apprenait le jour même son décès à l’âge de 74 ans. Les abrégés : HST (Huile sur toile) AST "Acrylique sur toile).

Les lauréats

Une première un peu « timide » mais qui a connu son franc succès ! La deuxième édition est prévue en 2018 dans une autre ville.

Humilité par Fanny Richard


BIENVENUE A DEUX NOUVEAUX CLUBS:

SOBUKAN AIKI-JUJUTSUE DE QUESTEMBERT (56), Instructeur: Alain LALANDE 3 ème Dan.

TAKEDA RYU LILLE (59), Instructeur: Nicolas DELBECQ 3 ème Dan


SUCCES DU STAGE FRANCO-MALGACHE A ANTANANARIVO (MADAGASCAR)

Une vingtaine de Français se sont rendus à Madagascar pour participer au premier Stage Franco-Malgache dans le cadre du 7e Taikaï d’aïki-jujutsu Takeda-ryu Maroto-ha. Jamais une telle rencontre n’avait eu lieu dans ce pays francophone, si éloigné de l’Europe , dans le domaine des arts martiaux. C’est aujourd’hui chose faite !

La délégation française fut accueillie à l’hôtel de ville de Tananarive par le secrétaire-général, qui fut suivi d’un cocktail après les allocutions de bienvenue. De leur côté, les Malgaches, dans leur tenue fédérale bleue azur, ont fait honneur à leur pays et à notre école.

Le week-end qui suivit, les cours furent assurés par Serge CHARLOPEAU 7e dan, Christian BARNAVOL 7e dan, Mamy RASTEFANO 6e dan, Renaud SEGUIN 6e dan, Jacques POU 6e dan et Me MAROTEAUX 9e dan, dans une ambiance studieuse, au gymnase Ankorondrano.

Une brillante démonstration publique a déplacé de nombreuses personnalités locales et membres du gouvernement, venues découvrir les différentes disciplines martiales à vocation culturelle, selon la tradition japonaise.

Chacun des participants reçut une médaille et un certificat, tandis que les Présidents de ligues régionales françaises et le président fédéral Malgache, Patrick RAKOTOSON, ont reçu un magnifique trophée, tout comme les hauts gradés ayant animé le stage.

Pour les 40 ans d’arts martiaux de Mamy, Me Maroteaux lui offrit publiquement un éventail signé du Me Yamamoto et lui remit son menkyo-jo de Chuden-Kyohan en sobu-jutsu. Tandis que le dîner de gala s’est tenu au Carlton sur «le toit de Tana » avec vue panoramique sur la ville, le dîner de clôture s’est déroulé à l’hôtel Riviera garden, lequel fut animé par le groupe folklorique « Valih’Tsara » dans une ambiance de fête. Les Français sont rentrés pleinement satisfaits de leur séjour et de la parfaite organisation. +

L’ESTAM, la principale organisatrice de cette manifestation tous les deux ans, remercie expressément pour leur partenariat l’UNADA et le SFTM ainsi que l’hôtel Carlton et Ibis, qui ont mis gracieusement à la disposition des Français au cours du week-end, un mini-bus.


TROIS NOUVEAUX « ROKUDAN" EN AIKI-JUJUTSU

A l’issue du traditionnel stage des instructeurs à Chartres en septembre (21e année), qui rassemblait une soixantaine de participants, trois d’entre-eux ont été élevés au rang de Rokudan, après une brillante démonstration d’un kata ancien (ko-ryu). Il s’agit de Jacques POU, qui s’est distingué par ailleurs en Iaïdo (instructeur au club de Cagnes/mer 06) d’Olivier GUSTIN (instructeur au club d’Aniche 59) et d’Arnaud VANGHELUVE (Instructeur au club de Saultain 59). Par ailleurs, plusieurs autres ont réussi les épreuves exigées pour leur niveau correspondant à chaque test : Olivier DEMARET 4e dan (instructeur au club de Frethun 62) Christophe DUROT 4e dan (instructeur au club d’Ablain St Nazaire 62) et Didier ASSALIT 3e dan (Suppléant au club de Calais 62). Une attribution de titres honorables, réservés aux enseignants, a permis à certains de recevoir des menkyo-sho allant du Fuku-shidoin au Kyoshi. Un grand bravo à tous ces récipiendaires méritants.

TROIS PREMIERS « GODAN » EN IAIDO TAKEDA-RYU MAROTO-HA

A l’issue d’éprouvantes épreuves, trois instructeurs hauts gradés déjà en aïki-jujutsu pour le moins 6e dan et Shihan, ont réussi le test de « GODAN » en Iaïdo. Il s’agit de Jacques POU, lequel était 4e dan depuis 12 ans, de Serge CHARLOPEAU et de Christian BARNAVOL, lesquels étaient 4e dan depuis 10 ans.

Un évènement sans précédent dans l’histoire de notre école. Chacun d’entre-eux a effectué une brillante démonstration devant l’ensemble de tous les instructeur médusés, en montrant pour la première fois le kata qu’ils avaient créé, sous une ovation qui marquait la fin d’une longue étape et le commencement d’une autre, pour atteindre la perfection, la maîtrise. Léon LAURENT, quant à lui, n’a pas démérité en réussissant avec brio les épreuves exigées pour le Yondan devant un jury assez surpris d’une telle excellence technique aussi bien sur chaque kata réalisé en solo, que sur le kata réalisé à deux comme pour le Batto-Djiai.

Un moment fort qui fait la fierté de Me Maroteaux et qui permet aujourd’hui d’affirmer que le Takeda-ryu Maroto-ha a un avenir d’assuré, face à une génération qui ne manquera pas de faire parler d’elle et qui seront les continuateurs d’un savoir millénaire ...


JAPON : DIX INSTRUCTEURS DE NOTRE ECOLE PARMI LESQUELS Me MAROTEAUX SE SONT DISTINGUES A L’ISSUE D’UN STAGE DE PERFECTIONNEMENT EN JU-JUTSU

En mai 2015, Me Maroteaux et neuf de ses instructeurs allant du 4e au 7e dan ont effectués un stage spécial de perfectionnement au Japon, sous la houlette de Soke Masashi Yokoyama 10e dan. Ce dernier leur a inculqué des techniques relevant du programme des niveaux de shoden et chuden en ju-jutsu Mondo-ryu réservé aux élites. Après une semaine d’entraînement, l’examen s’avéra positif puisque les 9 instructeurs ont réussi le niveau de shoden, tandis que Me Maroteaux celui de Chuden. Ce dernier surprit ses élèves et les japonais en ayant troqué sa tenue habituellement blanche de sensei pour celle de simple instructeur bleue. Il tenait absolument, pour son dernier voyage au Japon (après s’y être rendu plus de 25 fois au cours de sa vie) à s’entraîner une dernière fois, faisant fi de ses grades et titres, démontrant ainsi qu’on peut toujours se perfectionner, en dépit de l’âge et en sachant faire preuve d’humilité.

Ce qu’il a appris aux cotés de Soke Yokoyama ? Une moisson de détails qu’il va pouvoir compléter et affiner au sein de son école, afin que le Takeda-ryu Maroto-ha soit toujours performant. Me Maroteaux restant avant tout un pratiquant avant d’être enseignant, il est un homme de terrain toujours soucieux de parfaire son savoir et savoir-faire pour faire savoir, selon sa devise...

Ce qui est certain, c’est que ses élèves pourront désormais se rendre au Japon chez ce maîtres respectable et garder ainsi un lien avec ce pays, à travers ses connaissances techniques et historiques. Ainsi donc, le Takeda-ryu Maroto-ha est désormais associé avec le Mondo-ryu. Un grand plus pour nos pratiquants...


Maître MAROTEAUX S’EST RENDU AU JAPON sur invitation de Soke Masashi YOKOYAMA 10e DAN

A l’occasion du festival des samouraïs pour les 400 ans de la fameuse bataille d’Osaka (1614), Me Maroteaux s’est rendu une nouvelle fois au Japon en octobre 2014 avec un groupe de ses élèves. Invité personnel du 15e Soke Yokoyama 10e dan (Mondo-ryu ju-jutsu), il a pu affiner ses techniques à ses côtés au Butokuden de Kyoto (lieu mythique du Budo) ainsi qu’avec les maîtres Yamamoto (Ken-jutsu Kaïsha-ryu) et Miyata 7E dan en tanto (couteau) à Osaka. Le groupe français a participé à la reconstitution symbolique de la dite bataille d’Osaka aux côtés des Japonais, représentant les chevaliers et fantassins chrétiens ayant participé à l’époque aux combats, revêtus d’armures. Un festival haut en couleur et médiatisé, qui permit à ME Maroteaux d’effectuer plusieurs démonstrations publiques en aïki-jujutsu Takeda-ryu Maroto-ha. Lui et son groupe furent hautement appréciés du public japonais. Le maire de la ville de Kashiwara lui remit un diplôme d’honneur pour sa participation, tandis que le Ministre Takemoto le félicita au cours du banquet final. Ce festival des samouraïs était organisé par le président Kazumi Kawaï. Une partie du séjour fut consacrée à la visite de temples, de musées, de château et de jardins, aussi bien à Kyoto, Osaka, Hi-meji, Ako (château des 47 Ronins), Hiroshima qu’à Miyajima. Des accords de principe ont été établis entre le Mondo-ryu et le Takeda-ryu Maroto-ha dans le but de parfaire les techniques des élèves français et étrangers de Me Maroteaux, par l’apport de détails substantiels dont Soke Yokoyama est un grand spécialiste. Un séjour de travail et de tourisme culturel que chacun a particulièrement apprécié.


40 ans de Shihan de Maître Roland Maroteaux !


"Quelque part au Japon le 15 août 1974 à 18h00 heure locale, un jeune français s’est vu décerner le titre honorable de « SHIHAN ». Ce mot signifie littéralement « Maître » et par extension « homme exemplaire que l’on peut suivre ». Un événement sans précédent en France. Il s’agissait du premier français, toutes disciplines confondues (karaté, aïkido, ju-jutsu, judo, kendo, etc.), à recevoir une si haute distinction de la part de maîtres japonais. Cela n’allait pas tarder à se savoir tant dans l’hexagone, qu’à l’étranger… La France, à travers les médias spécialisés d’arts martiaux, allait, pour la première fois, découvrir que le ju-jutsu traditionnel existait toujours à travers les travaux de recherche et d’application d’un jeune maître enthousiaste. Pensez-donc, il n’avait pas trente ans ! Persuadés que le ju-jutsu n’existait plus, ses détracteurs d’alors le prirent pour un fantaisiste. Rejeté par les uns, critiqué et bafoué par les autres, il persévéra dans ses travaux de recherche avec pugnacité. Alors que beaucoup doutaient de ses réelles capacités, en 1975 Il n’hésita pas à faire ré-examiner « son ju-jutsu » par des experts britanniques. Ces derniers confirmèrent alors, aux vues de ses travaux d’application et de sa technique, qu’ils étaient bien en présence d’un expert en ju-jutsu, avant de lui attribuer le grade de 6e dan. Depuis, son titre de SHIHAN a été maintes fois reconnu tant par ses pairs français et européens, que par des organisations étrangères, y compris au Japon (NSR, DNBK, notamment...).


40 ans déjà, que ce tout premier Shihan français, transmet son savoir et son savoir-faire ; qu’il convainc les plus sceptiques, sans jamais forcer son talent, par le sérieux de son travail et l’efficacité de ses techniques. Mais surtout, qu’il rayonne à travers le monde. Aujourd’hui, de nombreux SHIHAN ont reçu son enseignement. Certains siègent parmi nous ce soir et portent fièrement ce titre. Cet homme compte aujourd’hui des élèves aux quatre coins du monde. Et nous sommes fiers de clamer haut et fort qu’il est le guide de notre école.

Maître, en mon nom personnel et au nom de la fédération française que je représente, nous vous remercions pour votre dévouement inlassable et pour tout ce que vous nous avez offert. DOMO ARIGATO GOSAÏMASHITA !"

Éloge coécrit par M. Desveaud et F. Orrico.


SUCCÈS DU STAGE AVEC LES MAITRES YOKOYAMA, HIROSE ET MAROTEAUX A CHARTRES




Plus de cent participants s’étaient donné RDV au gymnase de la Madeleine à Chartres Le 31 mai et 1er juin.

L’UNADA a réussi son pari de recevoir une délégation de 13 japonais, placés sous la conduite des maîtres Masashi YOKOYAMA 10e dan ju-jutsu (15e Soke du Mondo-ryu) et Giryu HOROSE 8e dan kempo (fondateur du Giryu-kaÏ) ainsi que du Président de l’unité d’armures d’Osaka Kazumi KAWAI, organisateur du festival des samouraïs d’Osaka.

Une réception en mairie de la délégation japonaise et des membres du comité fédéral fut suivie d’un vin d’honneur.

Démonstration de Maître Yokoyama

Les cours furent assurés par les maîtres Yokoyama, Maroteaux et Hirose, que chacun des stagiaires a su apprécier, et ce, dans la bonne humeur.

Maîtres Kawaï et Maroteaux

Maîtres Yokoyama et Maroteaux

Sensei Hirose en action

Une démonstration finale a permis aux instructeurs hauts gradés Takeda-ryu Maroto-ha de montrer leur talent à leurs hôtes japonais, qui fut suivie par l’excellence de ces derniers avec leur tenue d’apparat.

Le « clou » de ces deux journées fut marqué par le port d’une armure de samouraï (du clan Sanada) pour le Président Frédéric Orrico 5e dan et maître Maroteaux, selon un rituel particulièrement apprécié des spectateurs.

Afin de remercier comme il se doit les japonais, le Président Orrico remit aux sensei Yokoyama, Hirose et Kawaï la première médaille fédérale de l’UNADA nouvellement créée gravée à leur nom ainsi que le magnifique livre « Le samouraï blanc », tandis que les autres japonais reçurent de petits souvenirs remis par les instructeurs français.

De son côté, Me Maroteaux s’est vu offrir un magnifique tanto du XVIe siècle avec son certificat d’authenticité des mains de Soke Yokoyama.

L’évènement fut couvert par la revue « Dragon » qui avait dépêché son rédacteur en chef Pierre-Yves Bénoliel, lequel fut satisfait de réaliser un tel reportage.

Ce stage a été réalisé dans le cadres des relations culturelles Franco-japonaises d’arts martiaux et ce fut un succès !

Rendez-vous est déjà pris pou run prochain séjour au Japon en octobre 2014, à l’occasion du festival des 400 ans de la bataille d’Osaka, qui permit au Shogunat Tokugawa d’asseoir son pouvoir durant plus de 250 ans (jusqu’à l’ère Meiji) et d’établi enfin la paix au Japon.

Un week-end que personne n’oubliera et qui démontre que Me Maroteaux n’a pas finit de nous étonner…

Les adhérents présent lors de l'Assemblée Générale de l'UNADA à Chartres


STAGE INTERNATIONAL EXCEPTIONNEL


Renseignements
UNADA – BP. 613 – 84031 AVIGNON Cedex 3
Tél. + 33/0/4.90.23.99.89
Contacts : marotokanbudo@maroteaux.com


MEDAILLE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

Le 25 novembre 2013 en la mairie de St Hilaire St Florent (49), le Président ORRICO s'est vu remettre la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative.

Cette distinction lui a été remise publiquement par M. Hervé OZO, Président du comité départemental de la Jeunesse et des sports du Maine et Loire.

De D à G : M.Hervé OZO, Président du comité départemental de la Jeunesse et des sports du Maine et Loire, F.ORRICO, M. Charles-Henri JAMIN maire de St Hilaire St Florent et M. Alfred LANSIAUX Président du cercle des médaillés de la Jeunesse et des sports du saumurois.


STAGE EXCEPTIONNEL A MONFAVET

Le week-end du 26 et 27 octobre a été marqué par un stage exceptionnel de koroho (self-défense japonaise) et de ju-jutsu Mondo-ryu (ecole vieille de 400 ans) au gymnase La Martelle de Montfavet (près d’Avignon).

Ce stage été conduit par l’expert japonais So-shihan Masashi Yokoyama 8e dan, 15e Soke (successeur) de cette école traditionnelle, assisté de Kazuko Inaba 6e dan, une des rares femmes expertes de cette école.

Soke Masashi Yokoyama a été invité par Me Maroteaux qui le connaissait depuis quelques années dans le milieu artistique. En prélude à la méthode de self défense japonaise mise au point par Me Maroteaux associé à l'ouvrage technique qui sortira des presses pour Noël, ce stage n’était réservé qu’aux instructeurs et yudanshas du Takeda-ryu Maroto-ha. Tous les participants furent satisfait de ce stage, qui complète parfaitement l’enseignement de l'école Takeda-ryu.

Le maître japonais – à l’inverse de nombreux experts japonais – ne s’est pas contenté de ne montrer que du kihon-waza, compte-tenu du niveau des participants. Il a d’emblée abordé les techniques d’application et même des techniques de défense contre couteau. Ses connaissances techniques et historiques ont comblé les stagiaires ! En fin de stage, chacun a reçu un certificat japonais signé du maître et de l’ancien vice-ministre de la défense japonais : M. Shigeo Omae.

Quant à Me Maroteaux, il s'est vu décerner le diplôme du mérite de l’International Martial Arts and Culture Federation avec médaille, des mains de ce maître de renommée mondiale. Par ailleurs Soke Masashi Yokoyama lui a également offert son tanto d’entraînement avant de repartir pour le Japon. En retour, le maître japonais a reçu la médaille d’honneur de notre fédération mondiale (la WTMF) et le diplôme de membre d’honneur de l’UNADA.

Des accords de principe ont été établis entre les deux experts à des fins d’échanges culturels entre les deux écoles. Offrant ainsi la possibilité aux étudiants français Takeda-ryu Maroto-ha d’effectuer des stages de perfectionnement au Japon.

Un premier séjour d’une semaine est programmé pour octobre 2014 avec de nombreuses visites. Un stage de haut niveau, dans le respect mutuel de la vraie tradition culturelle Franco-Japonaise.

Soke Yokoyama a promis de revenir au sein de notre école l’an prochain dans le cadre de l’UNADA avec d’autres experts.

A remercier pour leur traductions en anglais : Frédéric Orrico 5e dan (Président UNADA) et Renaud Seguin 5e dan (chef-instructeur régional Paris Ile de France).


DISTINCTION HONORIFIQUE

Me MAROTEAUX, TITULAIRE DES « PALMES D'ARGENT DU BÉNÉVOLAT »

La Fondation du Bénévolat, reconnue d’utilité publique par décret du 5 mai 1995, placée sous le haut patronage du défenseur des droits, a décerné les « Palmes d’argent du bénévolat » à Me Maroteaux au titre de la promotion 2013, le 14 juillet, en reconnaissance de mérites acquis dans des activités généreuses et désintéressées, de ses éminentes qualités dont il a fait preuve dans le cadre de ses arts martiaux.


A ce titre, il fait partie des rares bénévoles exemplaires, qui ont été distingués jusqu’à ce jour, par son engagement indéfectible au service du commun, lequel figurera dans l’annuaire de l’amicale des amis de la Fondation. Au diplôme est venu s’ajouter la médaille appropriée. Il a reçu les félicitations du Président de la fondation au nom de son conseil d’administration.


Me Maroteaux – faut-il le rappeler – enseigne les arts martiaux bénévolement depuis septembre 1968, soit depuis 45 ans, aussi bien en France qu’à l’étranger à travers des stages, dont 35 ans dans le cadre de l’UNADA (Union nationale d’aïki-jujutsu & disciplines associées). Qui plus est, il est le fondateur de la revue « Aïkigoshindo-kaïshi » et en assume la mise en page et la rédaction également à titre bénévole depuis un quart de siècle, dont il est devenu l’éditorialiste. C’est dire son inlassable dévouement. Cette distinction est une juste récompense qui l’honore. En 2008, il avait déjà été honoré de la médaille d’Or du Mérite et dévouement français pour services exceptionnels rendus à la collectivité. Deux distinctions honorifiques en cinq ans, dont chacun de ses élèves et amis peuvent être fiers.

Mme Myriam DESVAUD
Présidente honoraire de l'UNADA
Présidente de la LiPACAT


Photo : M. DESVEAUD

Le 6e taikaï international d’aïki-jujutsu Takeda-ryu Maroto-ha 2013 s’est déroulé à Qawra (Malta) en juin dernier.

Une centaine de participants s’étaient donné rendez-vous pour ce rassemblement, programmé tous les deux ans. Tout le Taikaï (Cours, réunions, dîners de gala, etc.) s’est déroulé au magnifique hôtel San Antonio ****

En ouverture, un accueil des Matais et du maire, sur la terrasse ensoleillée de l’hôtel, agrémentée de danses folklorique locales.

Les cours du samedi et dimanche matin étaient animés par les experts suivants : Me Maroteaux 9E dan Hanshi, S. Charlopeau 7e dan Kyoshi et les Shihan E. Van Antwerpen 6E dan, M. Rastefano 6E dan, F. Durot 6E dan, C. Barnavol 6E dan, M. Hennequin 6E dan. L’ assemblée générale de ‘ESTAM et de la W.T.M.F, qui réunissait les Présidents de pays et responsables techniques, a adopté certaines résolutions pour le maintien d’une organisation structurée et toujours aussi prometteuse.

Les démonstrations effectuées par les responsables techniques de chaque délégation ont permis de voir des niveaux d’évolution de chacun. Un jury international a permis à certains de réussir les épreuves de yondan. Il était composé pour la première fois de 8 membres allant du 6E au 9E dan. Me Maroteaux clôtura en apothéose celles-ci, en démontrant ces capacités à réagir promptement en associant le ju-kenpo à des clés, avec une énergie qui surprend toujours, et ce, en l’espace de deux à trois secondes maximum pour se défaire d’un protagoniste potentiel. Puis, comme le veut la tradition, ce fut au tour des Maltais (toujours le pays qui reçoit) d’effectuer une brillante démonstration lesquels reçurent par le biais de leur Président, le diplôme d’excellence pour leur prestation.

Un Taikaï qui renforça l’esprit d’école : Une ambiance de fête, de travail, de fraternité, de bien-être, de convivialité, d’harmonie et de respect mutuel. La visite de Malte fut également révélatrice, et ses spécialités culinaires fortement appréciées. Chacun des participants est revenu avec diplôme, médaille et trophée. Mais surtout, des souvenirs plein la tête…

Nos remerciements vont au Président de l’ESTAM pour la parfaite organisation, lequel n’a pas ménagé ses efforts pour que ce Taikaï, - comme les précédents, - soit un réel succès.






NOUVEAU SURVÊTEMENT FÉDÉRAL

PRIX : 65,00€ - Tailles XXL et XXXL 70,00€.

Les frais de port-emballage assurance incluse sont les suivants :

De 1 à 5 survêtements = 15,00€
De 6 à 10 survêtements = 30,00€
2,50 € par survêtement supplémentaire.

Tailles pour enfants :

30 (1,22 à 1,26 m)
32 (1,28 à 1,32 m)
34 (1,34 à 1,38 m)
36 (1,40 à 1,44 m)
38 (1,46 à 1,50 m)
40 (1,52 à 1,56 m)

Pour les adultes : tailles habituelles.

S – M – L – XL – XXL - XXXL

Pour toutes vos commandes, individuelles ou groupées :

S.F.T.M - Survêtements
BP. 601
84031 AVIGNON Cedex 3
(Veuillez établir vos chèques à l’ordre de : S.F.T.M.)

Délai de livraison : TROIS SEMAINES


STAGE DES INSTRUCTEURS A CHARTRES EN SEPTEMBRE 2012

Chaque année, les instructeurs Takeda-ryu Maroto-ha se rassemblent autour de leur Maître au gymnase de la Madeleine à Chartres (28) pour préparer ensemble la saison, perfectionner certaines techniques et se présenter à des tests « DAN « ou à l’examen fédéral d’enseignant devenu obligatoire. Ils étaient nombreux et ont pris acte des clarifications apportées durant le week-end, tant sur le plan technique, administratif qu’éducatif.

A l’issue du stage, certains ont été élevé en grade après avoir réussi leur test devant le jury désigné tandis que d’autres ont été proposé à certains titres honorables en aïki-jujutsu ou en Iaïdo (Fuku-shidoin, shidoin, sensei, renshi, shihan-Daï et shihan). D’autres encore, ont reçu leur Menkyo-jo en Sobu-jutsu (ensemble d’arts martiaux) de Shoden-Kyohan, chuden-kyo-han et Shihan). Un stage riche en informations, qui a permis des échanges entre les responsables et les enseignants, lesquels ont également pris des décisions importantes concernant les adhésions à des organismes étrangers.


LES MOTARDS DU TAKEDA-RYU RASSEMBLES EN BRETAGNE EN AOUT 2012

A l’occasion de la Madone des Motards qui regroupe chaque année le 15 août plus de 20.000 participants, se sont joints les motards du Takeda-ryu.

Ils ont défilé pour la ballade et ont porté avec fierté la chasuble bleue au logo de l’UNADA.

Ils ont été hébergé au Manoir de la Combe près de Malestroit. Un dîner de clôture fut particulièrement apprécié, là où chacun put raconter sa journée inoubliable.

Toujours est-il, que nombre de spectateurs ont pu découvrir que les arts martiaux Takeda-ryu étaient capables de se joindre à leurs camarades motards.

Un grand merci à ces derniers : Jean-Marc Debai, Olivia Giust, Bruno Ménoret, Olivier Doucet, Serge Charlopeau, Annie Van Leeuw, Philippe Mathève, Noël Plisson, Joël Simon, André Bourlot, Francois-Xavier Bourmaud et Claude Lemeau.

A remercier également la présence du Président de la ligue du centre Roland Paillusson, Christian Barnavol chef instructeur venu spécialement des Hautes Alpes avec Nicole Lecompte et ME Maroteaux, qui a prolongé son séjour afin d’encourager les dignes représentants de l’école.

















KIGAMI BIRAKI 2012 A AVIGNON

Une quarantaine de participants se sont déplacés le weekend du 17/18 janvier afin de participer au premier stage de l'année sous la direction de Maître MAROTEAUX.

Au menu, aiki jujutsu et iai do en travaillant les postures droites qui sont la base des arts martiaux traditionnels.

Étaient présents, parmi les hauts gradés: Christian BARNAVOL, Nardo CARNICER et Marc FOURNEYRON, Jacques POU et Jean-Pierre ROUALDES.

Maître MAROTEAUX a tenu à remercier tous les participants pour leur présence.


REVEL

Prés de 50 pratiquants s'étaient donnés rendez-vous pour le traditionnel stage du 1er mai de Revel.

Sous la direction de Maître Maroteaux, les participants ont travaillé durant ces deux jours, différentes techniques en Aiki Ju Justsu et en Iai Do, insistant sur les postures qui sont la base de notre École. Maître Maroteaux était secondé par Christian Barnavol, Claude Chantegrel et Jacques Pou.

A l'issue du stage quatre postulants ont obtenu leur Shodan en Aiki-Ju Jutsu.

Un repas le samedi soir et une collation le dimanche midi ont permis de resserrer les liens entre les participants venus de différentes régions de France.

(03/05/2011)


MAIGNELAY-MONTIGNY

Une vingtaine de participant s'était donné rendez-vous les 6 et 7 Novembre 2010 au Dojo Sobukan Takeda-Ryu de Maignelay-Montigny (60), que dirige Laurent Gawlas 2e dan, pour suivre un stage organisé par la ligue Paris Ile de France et dirigé par Renaud Seguin 5e Dan, chef instructeur régional.


Le 28 Octobre à 18H30, notre instructeur de Cagnes-sur-mer, M. Jacques POU 5ème dan Aïki-jujutsu, 4ème dan Iaïdo avec le titre de Renshi, s’est vu décerner publiquement la médaille de bronze de la jeunesse & des sports des mains de l’adjoint au maire de la ville de Cagnes-sur-mer et en présence de nombreuses personnalités locales et régionales, dont le directeur départemental de la jeunesse & des sports.

A cette occasion Me Maroteaux et Myriam Desveaud ont voulu honorer de leur présence cet évènement. M. Jacques POU est un ancien de notre école. Le club dont il a la charge est celui qui compte le plus grand nombre de licenciés UNADA. Une distinction qui honore notre école au niveau le plus élevé. L'évènement a été rapporté dans le journal Nice-matin.

Myriam Desveaud


STAGE DES INSTRUCTEURS A CHARTRES

Pas moins de 70 enseignants (Titulaires et auxiliaires) se sont rassemblées à Chartre au dojo du complexe sportif vde la Madeleine en septembre dernier.

Me Maroteaux 9e dan Hanshi, comme chaque année, a donné un cours théorique sur différents thèmes : droits et devoirs des instructeurs, éthique et déontologie de ces derniers, application des principes fondamentaux de l’école concernant les postures justes à adopter, basées sur la stabilité mobile du corps, un concept sur lequel repose tout l’enseignement de Me Maroteaux.

Le lendemain, ce fut un cours pratique durant deux heures, qui fut précédé par l’examen préparant au diplôme d’enseignant fédéral. A L’issue du stage, certains furent élevés en grades après la réussite des épreuves exigées pour chaque test correspondant à un niveau « Dan » traditionnel, tandis que d’autres reçurent le titre honorable de Shidoin, Sensei, Renshi, Shihan-Daï et Shihan.


DISTINCTIONS A CHARTRES:

Cette années six personnes ont reçu la médaille d’honneur WTMF avec certificat pour mérites exceptionnels et leurs années de ceinture noire. Certains méritant comptèrent plus d’un quart de siècle d’enseignement et d’autres, de ceinture noire, ce qui n’est pas rien. Leur fidélité a donc été récompensée le samedi 25 septembre au Novotel de Chartres, en prélude au dîner qui suivit et d’un vin d’honneur, allant de la médaille de bronze à l’Or en passant par l’argent.

Puis, ce fut au tour de celles et de ceux qui furent officiellement certifiés par le D.N.B.K (Japon). Me Maroteaux, décerna une dizaine des diplômes de grades et de titre honorables en Aïki-jujutsu, dûment signés du Prince Higashi Fushimi, et ce, en vertu des pouvoirs qui lui ont été conférés.

Une soirée très conviviale et pleine d’émotion. De justes récompenses pour les heureux récipiendaires.


RAPPEL ENTRAIDE

Pour trouver un co-voiturage ou partager une chambre d'hôtel lors d'un stage, veuillez vous référer à la rubrique stage/entraide, que vous soyez demandeur ou "proposeur".



Merci aux dirigeants et enseignants de ligues ou de clubs de nous signaler les éventuelles erreurs ou omissions.



Copyright © 2006 UNADA - Tous droits réservés
Plan du site :: Derniers changements :: Conditions d'utilisation :: Vie privée :: Nous écrire


(fr / en)